INPULSE

-CES PRINCIPES FITNESS ISSUS DE « STAR WARS »

Workout inspiré d’une galaxie à des années-lumière.
Le jeudi 17 décembre 2015 | inPulse

principes-fitness-starwars

Nous ne pouvons pas passer sous silence que la série Star Wars, en dehors du fait qu’elle soit dans le classement des plus grandes séries de tous les temps, soit aussi une fabuleuse inspiration pour le fitness. Et avec « Star Wars: Le réveil de la force » qui arrive dans les salles en Décembre, nous sommes sûrs qu’il y aura quelques fondements de préparation physique transmises par le Jedi. Donc voici le top des principes de ce que nous avons glané au fil des années. 

 

Entrainez-vous, même lorsque les conditions ne sont pas idéales.

Dans Star Wars, tout le monde peut sortir courir pour échapper à ses assaillants, lors d’une journée à 70 degrés. Tout comme quelqu’un peut perfectionner ses réflexes au sabre lasers  avec l’aide d’une sphère de combat-Marksman-H (simulateur d’attaque). Mais, nous savons aussi que Luke ne brillait pas par ses compétences jusqu’à ce qu’il rencontre Yoda, s’entrainant dans les marais de Dagobah, entouré de créatures terrifiantes et raillé par un formateur à la grammaire particulière ; il est cependant devenu le Jedi que l’on connait. Le BLAST orange avec un rhume vous semble-t-il toujours aussi insurmontable maintenant ?

Intégrez votre séance d’entraînement dans votre vie quotidienne. 

Il n’est pas toujours facile de savoir quand votre entraînement va avoir lieu afin de garder la forme. Mais s’il y a quelqu’un qui sait comment enchainer les exercices de façon quotidienne, c’est Chewbacca, qui a su garder son visage de Hipster, parfois simplement, en portant C3PO dans un sac à dos pendant qu’il se faisait canarder par les soldats de l’empire. Faites chaque jour ce que vous pouvez.

Savoir quand se reposer et récupérer.

Une des choses les plus difficiles pour rester en bonne santé est de savoir quand lever le pied pour laisser le temps à votre corps de récupérer d’une séance d’entraînement particulièrement éprouvante. Voilà pourquoi, Han Solo, après avoir échappé aux Star Destroyer, (en aidant Luke à anéantir l’Etoile de la Mort), esquivé Jabba le Hutt et Boba Fett, dormi dans les entrailles d’un laineux Tauntaun, a su prendre du répit dans la carbonite, le bain de glace ultime. Sans un plan de récupération comme celui-là, il n’y aurait eu aucun recours. Il serait certes là, environ 30 ans plus tard, mais pour se faire botter les fesses dans le nouveau film. 

Ne vous prenez pas trop au sérieux.

Effectivement, « La menace fantôme » n’était pas le plus réussi, mais comme l’hilarant et maladroit Jar Jar Binks nous l’a fait comprendre… Les coups de malchance ne sont pas irrémédiables et doivent être vite oubliés pour des jours meilleurs.

Changez vos séances d’entraînement pour rester fort et athlétique.

Il est facile de tomber dans une routine et de faire le même type de séance jour après jour. Vous pouvez être le coureur de fond qui se contente d’additionner kilomètres après kilomètres sans aucun entraînement de puissance, ou l’adepte des poids qui fait tant de biceps et si peu d’étirements, que ses bras sont en forme d’accent circonflexe. Ou, vous pouvez emprunter la voie de la Princesse Leia, la guerrière Ninja originaire d’Aldorande : elle a survécu au pont se dérobant sous ses pieds sur ​​l’Etoile Noire, combattu d’innombrables troupes d’assaut et infiltré l’antre de Jabba le Hutt comme une chasseuse de primes convaincante. Cela a fini par lui sauver la vie, car elle était assez forte et assez rapide pour sauter par-dessus et étrangler Jabba le Hutt avec une chaîne, alors que lui, était simplement assis là comme une limace géante. 

Il n’est jamais trop tard pour changer les choses.

Il est facile, en particulier à l’approche des vacances, de reprendre une deuxième part de tarte. Parfois, ces dérapages ou « reconnaissances de dettes » peuvent se transformer en de mauvaises habitudes, ou en un mode de vie complètement différent. Si vous ne voyez pas où nous vous voulons en venir avec cela, c’est en fait essentiellement toute la métaphore de la saga des films Star Wars : la séduction du côté obscur que Luke rejette et qu’Anakin (Darth Vader) accepte. Mais comme le père de Luke nous l’a enseigné dans « Le Retour du Jedi », vos mauvaises décisions passées ne doivent pas vous définir. Il est toujours possible de changer de cap et de retourner vers la lumière. Bien sûr, Darth Vader était un cyborg à la peau bleue semi-brûlé décédé immédiatement après avoir abandonné le côté obscur, mais il aurait pu devenir un type très très bien.

 

Par William Bouc.

Facebook Twitter Addthis

TOUS LES ARTICLES